Arrêté du 15 décembre

La Montagne, publié le 16/12/2020 à 10h52
Signé par le maire, un arrêté municipal assure au Père Noël « le droit de circuler et de stationner, comme bon lui semble, durant la nuit du 24 au 25 décembre ».

Non, ce n’est pas un poisson d’avril : afin de contribuer « à la bonne humeur générale pour les fêtes de fin d’année », la petite commune corrézienne de Saint-Solve, à une trentaine de kilomètres de Brive-la-Gaillarde, a très officiellement pris un arrêté municipal « portant autorisation de circulation du père Noël ».

Maire depuis juin 2020, Daniel Freygefond a signé ce document le 15 décembre. Malicieux, l’élu assure qu’il a voulu tout faire pour que le père Noël puisse effectuer sa mission dans de bonnes conditions : « La commune lui a même réservé un espace au centre du bourg pour qu’il puisse stationner son traîneau ».

Un père Fouettard pour contester ?

Daniel Freygefond est sûr de son coup, qui au passage, devrait faire parler de Saint-Solve à peu de frais : qui osera enfiler les habits du père Fouettard pour contester cet arrêté ?

Son dernier article précise d’ailleurs « qu’aucun recours ne pourra être déposé devant le tribunal administratif ».

L’arrêté s’appuie sur les pouvoirs de police dévolus au maire, sur le code de la route, les règles d’occupation de l’espace public, et même un article du Code pénal. On laissera aux spécialistes le soin d’apprécier ces arguments juridiques.

Les rennes pourront « pâturer dans les prairies communales »

 

Le document met en avant « le droit de rire et de s’amuser à tout moment, dans le respect de tous ». Mais la politique n’est jamais vraiment loin : élu aux convictions écologiques, Daniel Freygefond voit aussi dans cet arrêté un bon moyen de « promouvoir les circuits courts » et autorise, à ce titre, le père Noël « à faire pâturer les rennes dans les prairies communales ».

Enfin, n’oublions pas l’article 2 qui invite les Saint-Solvais à « préparer une petite collation » pour que le père Noël « ne s’affaiblisse pas ».

Si avec tout ça, le petit bonhomme en rouge ne décide pas de quitter le pôle Nord pour venir s’installer définitivement en Corrèze, c’est à rien n’y comprendre !

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email